Dans cet article, je partagerai avec vous quelques conseils sur la façon de renforcer naturellement votre système immunitaire avec la médecine traditionnelle chinoise (MTC), des points d’acupression et des herbes médicinales.

Tout d’abord, j’aimerais vous parler brièvement du concept du système immunitaire selon MTC. L’énergie de première ligne de défense qui nous protège des virus et d’autres facteurs externes passe principalement par l’énergie appelée WeiQi. Elle circule à la surface du corps, dans nos muscles, nos fascias et notre peau. Cette énergie est régulée par les méridiens de la Rate, des Poumons et des Reins. Il est donc possible de renforcer notre énergie défensive en travaillant sur ces trois fonctions énergétiques.

1) L’énergie des Reins, lorsqu’elle est faible, se manifeste souvent pendant l’hiver, la saison des Reins en MTC. Les Reins sont surtout affectés par le stress, le surmenage et le froid. Il est donc très important de s’habiller correctement pendant la saison froide, de garder la région des reins au chaud et de prendre du temps pour se reposer.

 

2) L’énergie de la Rate est affectée par le froid, le travail mental excessif, le sucre raffiné et l’Humidité Perverse. Le concept d’Humidité Perverse en MTC est similaire aux symptômes de la prolifération de Candida Albicans: lourdeur, excès de mucus dans le corps, léthargie, brouillard mental, infections urinaires et/ou vaginales récurrentes, envie de sucre. Les personnes ayant un système immunitaire affaibli présentent souvent des signes de prolifération de Candida Albicans. Par conséquent, évitez les excès de sucre, de crudités et de produits laitiers. Il est conseillé de privilégier des aliments chauds, nutritifs et digestes comme les légumineuses, les légumes et les grains entiers pour éviter de surcharger l’énergie de la Rate.

 3) L’énergie des Poumons est souvent affectée soit par la sécheresse, soit par un excès de mucus (par exemple en cas de sinusites récurrentes, de toux grasse ou d’envie constante de cracher). Dans ce dernier cas, les mêmes conseils mentionnés plus haut s’appliquent pour les Poumons. Au niveau énergétique, l’énergie des Poumons est liée à notre capacité à nous protéger du monde extérieur. Si vous vous sentez facilement submergé ou attaqué par les autres, cela peut être le signe que la méridienne des Poumons a besoin d’être renforcée. Les exercices de respiration ou de Qigong peuvent être bénéfiques.

Des points d’acupression pour renforcer le système immunitaire

E-36 (Estomac 36)

Où:

Il se trouve à quatre largeurs de doigts en dessous de la rotule et à une largeur de doigt du tibia sur le côté extérieur de la jambe ( jambes gauches et droites)

Pourquoi:

E-36 fait partie des points les plus important dans l’acupression. Ce point joue un grand rôle autant dans le renforcement du système immunitaire que dans la digestion. Je trouve cela fascinant qu’on faisait déjà le lien entre le sytème digestive et le système immunitaire depuis plus de 2000 ans!

-Tonifie le Qi et le Sang
-Tonifie le système immunitaire
-Soutien la digestion: constipation, diarrhée, ballonnements, gaz etc

Comment:

Pour stimuler ce point, vous pouvez appliquer une pression circulaire pendant 2 à 3 minutes. Une autre méthode efficace consiste à frotter vigoureusement la zone avec les jointures de vos doigts.

 

GI-4 (Gros Intestin 4)

GI-4 est situé sur le dos de la main, dans le creux entre le tendon de l’index et le tendon du majeur. Il se trouve approximativement à mi-chemin entre l’articulation métacarpienne du pouce et l’articulation du poignet.

Pourquoi

1.Maux liés à la tête et au visage (maux de tête et de dents, des sinusites etc)

2.Réduction du stress et de l’anxiété. Il est connu pour apaisier et calmer le système nerveux.

3.Renforcement du système immunitaire.

4.Soulagement des troubles digestifs : Il peut également aider à soulager les troubles digestifs, notamment les douleurs abdominales, la constipation et la diarrhée.

Comment:

Pour stimuler le point d’acupression GI4 simplement utilisez votre pouce ou un doigt pour appliquer une pression ferme et constante sur le point.

Ce point est déconseillé durant la grossesse

Des plantes médicinales pour renforcer le système immunitaire

Astragale

 

Indications:

L’Astragale est une plante adaptogène largement utilisée dans la pharmacopée de la médecine traditionnelle chinoise, où elle est considérée comme un excellent tonique pour le Qi de la Rate. En tant que plante adaptogène, elle aide le corps à mieux résister au stress et aux changements de toutes sortes, tels que les changements de saison. Elle est indispensable pour renforcer le système immunitaire et peut être autant intéressante lorsque l’immunité est affaiblie que lorsqu’elle est hyperactive (lors d’allergie, par exemple).

Précautions et contrindications :
Étant donné que l’astragale est de nature plutôt chaude, il est déconseillé de prendre lors d’infections aigües associées à la chaleur (fièvre, inflammation forte, etc.) et durant la grossesse.

Codonopsis

Indications:

Le Codonopsis, lui aussi, appartient à la famille des plantes adaptogènes et, donc,  excelle dans sa capacité à gérer le stress et la fatigue. C’est un tonique général par excellence, qui tonifie en profondeur le système digestif et facilite l’assimilation des nutriments. Il soutient le métabolisme, calme l’hyperacidité et protège contre les ulcères et le gastrite. De plus, il favorise la production de globules rouges et d’hémoglobine, et renforce le système immunitaire en optimisant l’efficacité des globules blancs. Il est indiqué pour tous les troubles touchant les poumons: toux chronique et sèche, asthme, mucosité.

Mode d’utilisation:

Il est possible de consommer ces plantes séparément, mais elles travaillent mieux en synergie. Pour bénéficier de leurs bienfaits combinés, vous pouvez faire une décoction de ces deux plantes (10-30g au total) en les faisant mijoter dans un litre d’eau pendant 30 minutes. Il est recommandé de boire deux ou trois tasses par jour. En Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), il existe également une formule appelée Shen Qi Da Bu Wan qui contient ces deux plantes.

 

Références:

1.Paul Pitchford, Healing with whole foods,third edition, 2002

2. Flora medecina, Materia Medica

3.Anne Vastel, Sylvie Chagnon, Médecine Traditionnelle Chinoise-Plantes médicinales occidentales,2020

4.Giovanni Maciocia, Les Principes Fondamentaux de la Médecine Chinoise, 2018

 

Avertissement sur l’information et le contenu

«Le contenu affiché n’est pas destiné à offrir des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement individuel. Les informations fournies par l’auteur du blog ne se substituent pas aux soins médicaux et si vous avez des questions spécifiques sur une question médicale, vous devez d’abord consulter votre médecin ou un autre professionnel de la santé.»

fr_CAFR